EDUCATION POUR TOUS

EDUCATION POUR TOUS

Raison d'Etat

Pouvons-nous éradiquer la Raison d’Etat ?

De l’antiquité au moyen-âge en passant par Machiavel, la question politique a toujours été au
centre des débats dans la mesure où il était question de déterminer le meilleur
régime politique. Notons que jusqu’ici, les hommes ont toujours vécu sous des
régimes divers tels que la monarchie, l’aristocratie, l’oligarchie, la
tyrannie, le despotisme etc. Il a fallu attendre le XVIe S. avec Jean BODIN
pour parler réellement de République et de souveraineté. Ainsi  avec Bodin, on passe d’une personne (roi,
prince) à une institution souveraine (Etat). Qu’est ce qui rend l’Etat
souverain ? Nous apprendrons avec Bodin que c’est « celui qui aura
puissance de donner loi à tous, c’est-à-dire commander ou défendre ce qu’il
voudra sans qu’on puisse appeler, ni même s’opposer à ses mandements ».
Partant de là, il se peaufine l’image d’un Etat non seulement indivisible mais
aussi puissant. C’est ainsi que l’Etat pour être dans cette logique va dans son
gouvernement avoir une certaine autorité suprême que nous pouvons appeler
« Raison d’Etat ». En quoi consiste cette notion ? Le professeur
Yves Charles Zarka, nous dira que la notion de raison d’Etat a pour contenu principal une décision ou une action
du pouvoir politique qui déroge au droit commun. Cette notion semble perdre son
originalité de nos jours à cause des abus et du mauvais usage que lui font
subir certains hommes d’Etat et politiques. Partant de là, nous nous posons la
question de savoir s’il est possible de se débarrasser de la raison d’Etat ?
Si nous voulons regarder cette question dans la perspective de la souveraineté
d’un Etat, nous dirons simplement que cela ne peut être possible car l’Etat en
tant que Institution est au-dessus de tout et même le peuple à qui appartient
la souveraineté absolu tel que Rousseau le pense dans Du Contrat Social ne
saurait être au-dessus de l’Etat surtout lorsqu’il lui revient de prendre une
décision par rapport à un problème qui se vit dans la cité ou une situation
quelconque dans la société. C’est ainsi qu’on dira donc de l’Etat que sa
pérennisation est fonction du rôle qu’il joue dans la société. Benjamin
Constant dans Principe de Politique
applicable à tous les gouvernements
…. Nous rappelle que la Raison d’Etat

est au service des citoyens et ne doit pas être utilisée comme moyen
d’oppression. Elle n’a de crédibilité et de valeur que si elle est au service
de l’intérêt national. De ce point de vue, il apparaît que la raison d’Etat
loin d’être un pouvoir oppressif se veut d’être un pouvoir officieux. Le
professeur Yves Charles Zarka face à la question peut-on se débarrasser de la
raison d’Etat ? va adopter une position beaucoup plus nuancée en montrant
par exemple que la persistance de la raison d’Etat ne provient pas uniquement
de « crises de la démocratie » mais aussi de « crises dans la
démocratie ». L’essentiel pour Le professeur n’est pas le respect de la
légalité mais « la préservation du bien commun ».



15/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres