EDUCATION POUR TOUS

EDUCATION POUR TOUS

Et s'il fallait tout reprendre?

Il nous arrive souvent de nous confronter à des difficultés énormes au point oú nous ne connaissions plus à quel saint se vouer. Ceux-là que nous avons souvent appelés amis se sont parfois présentés comme ennemi. N?entendons-nous pas souvent dire ?pourtant je lui ai fait confiance?; ?je ne pouvais pas imaginer que cela vienne de lui?; ?je lui disais tout sur moi et aujourd?hui il ou elle m?a trahi?. Ce qui en clair voudrait signifier que l?ami est source de nos malheurs et deviendra comme dit Hobbes ?loup pour l?homme?.
L?approche que nous voulons faire à partir de cet article est tout autre. Il va au-delà des considérations habituelles et des conceptions négativistes et dogmatiques que nous nous faisons dans notre sub-conscient au sujet de l?amitié. Cette approche se veut purement existentielle car touche la profondeur même de notre existence humaine. Pour mieux la comprendre, lisons cette histoire.
Deux amis se promenaient le long d?une plage. Pendant cette belle promenade, un vint à blesser l?autre en lui révélant un secret qu?il avait longtemps gardé pour son copain. Stupéfait de l?entendre, ce dernier se demanda pourquoi avoir attendu si longtemps pour le lui dire alors que chaque jour ils étaient ensemble et partageaient toujours tout. Il se dit que son ami l?avait trahi et qu?il n?avait jamais été vrai envers lui. Alors se courba et écrit sur le sable de la plage ?jamais plus je ne te ferai confiance?, après quoi il s?éloigna de son copain. A peine avait-il parcourru quelques mètres qu?il se heurta à un rocher et se rompit la cheville au point oú il ne pouvait plus se déplacer. Hurlant de douleur, il jetta un regard inespéré de gauche vers la droite pour voir s?il y aurait quelqu?un alentour pour le secourir mais le malheur qu?il eut était de savoir que cette seule personne qui puisse lui apporter de l?aide fusse son copain. Sans le lui demander, celui-ci accouru vers lui, se pencha sur sa cheville, lui fit un massage et l?aida à se reléver. Pendant qu?il le conduisait à l?hopital, il demanda à son ami de marquer un temps d?arrêt. Il se rapprocha d?un rocher, sorti un objet pointu de sa poche et écrivit sur du rocher ?merci de m?avoir sauvé la vie?. Puis ils poursuivirent leur chemin vers l?hopital.
Quelques mois plus tard, celui qui avait sauver la vie de son copain lui demanda pourquoi il avait écrit sur du sable et ensuite sur du rocher? L?autre lui repondit: ?Quand un grand ami nous offense, nous devons écrire sur du sable oú le vent et les vagues de l?oubli et du pardon se chargeraient de l?effacer et de l?éteindre. Mais quand il nous arrive quelque chose de positif avec notre ami, nous devons la graver sur du rocher oú aucun vent et aucune vague n?aura d?effets. Et ce rocher serait notre coeur. Ceci toucha tellement son ami au point oú il sourit et lui fit un câlin en guise de reconnaissance et d?amitié.
A nous autre, que gravons-nous dans notre rocher? Sommes-nous capable après une grosse deception de faire confiance à nouveau? Et s?il fallait tout reprendre?
Clément TSANGA
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie amitié.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres