EDUCATION POUR TOUS

EDUCATION POUR TOUS

Et les droits des enfants?

6 appréciations
Hors-ligne
Et les droits des enfants?
Clément TSANGA MBIA

Aujourd'hui toute la communauté mondiale commémore la journée internationale des droits de l'Enfant. Je profite donc de cet instant célébratif pour rappeler le rôle que l'enfant joue dans la société et quels sont les droits fondamentaux qui régissent sont existence.
Avant d'entamer cela, il sied de présenter la figure de l'enfant vue sous l'angle de l’exploitation et d’instrumentalisation.
Il ne se passe plus un jour que nous restions sans écouter des dénonces de pédophilie, d'abus et d'explotations serviles des enfants.
Cela est très préoccupant de savoir que l'être humain se sert de la fragilité d'un autre être pour satisfaire son Ego. Le comble de tout cela est lorsque les géniteurs deviennent eux-mêmes les bourreaux pour leurs progénitures. Depuis des années j'essaye de comprendre comment est-ce possible qu'un parent, une maman qui a porté pendant neuf mois une grossesse soit la première a ôté la vie à son propre enfant. Ici je fustige toutes ces jeunes mamans qui après accouchement décident soit de jeter leur enfant dans la fosse pour continuer leur libertinage sexuel, soit de l'offrir en holocauste pour répondre aux demandes des sectes mystico maléfiques qui gangrennent notre société.
Bien plus je n'ai toujours pas compris comment un parent peut envoyer son enfant vendre dans les lieux publics pour subvenir aux besoins de la famille. Pire ceux-là au nom d'une religion de délire confie leur enfant à un maître spirituel qui ensuite se chargera d'abuser d'eux soit en les envoyant mendier soit alors en pervertissant leur vie.
Autre point que je ne comprends pas est celui de ces parents pédophiles et ces potentiels pédophiles qui circulent librement dans nos sociétés à la recherche des enfants sur qui, ils vont satisfaire leur libido.
Les quelques réflexions que je me suis faites face à ces imbécilisations collectives sont les suivantes:
- La non reconnaissance de l'être humain dans sa dignité profonde
- L'irresponsabilité
-L'égoïsme
- La superstition
-La démence
- Le libertinage sexuel
-L'ignorance abjecte,
Sont entre autres les facteurs qui poussent ces personnes à instrumentaliser l'enfant. Nous avons ommis expressement la PAUVRETÉ parce qu'à notre avis, être pauvre ne te convertit pas en un assassin potentiel ou en un bourreau terrifiant. La pauvreté bien au contraire est un des facteurs sociaux qui favorisent la conscientisation collective et la reconnaissance de l'autre comme personne. Se cacher derrière ce concept pour justifier ses animalités serait à notre appréciation une amnésie mentale.
Conscients du fait que beaucoup ne savent pas le rôle que joue l'enfant dans la société et les droits qui lui reviennent directement, nous nous proposons d'en rappeler quelques uns.
Tout d'abord il faut dire que la figure de l'enfant a une portée pédagogique et éducative.
L'enfant dans la société est le prototype de l'humilité. Il est l'archétype de la confiance en ce sens où il s'abandonne totalement dans les bras de ses parents. Il ne fait aucun calcul pour savoir si ce qu'on lui propose est bien ou bon pour lui. Il fait confiance.
L'enfant est le modèle du pardon, en ce sens où même après avoir été puni par ses parents, il se remet à nouveau en toute confiance dans leur bras.
L'enfant porte en lui les germes de la simplicité parce qu'ils ne choisit pas ce qu'il va vestir ou manger. Ce qu'on lui offre est largement suffisant pour qu'il se sente heureux.
L'enfant est la joie d'une famille car dans son regard tendre et innocent, il transmet la vie et régule certains comportements malsains que les parents affichent très souvent dans le foyer.
Un bon éducateur comme c'est le cas pour l'enfant nécessite des instruments efficaces qui répondent au besoin de sa croissance. Dans ce sens, les droits incontestables que les enfants doivent avoir sont: Le droit à la santé. Beaucoup vivent dans la promiscuité et favorisent des maladies liées à la contamination. Ce qu'ils leur manquent est une éducation à l'hygiène.
L'enfant a droit à l'ÉDUCATION. C'est un droit fondamental. Nous ne pouvons pas priver notre enfant de l'éducation. Aujourd'hui ceux-là qui se contentent à accepter le titre d'analphabète qu'on leur attribut à tord sont à mon avis des purs et simples ignorants. L'éducation commence dans la famille. Parler de l'éducation ne signifie pas seulement envoyer l'enfant à la crèche. Cela signifie éduquer l'enfant dès son bas âge. C'est ce pre acquis familial qui plus tard sera modélé à l'école par l'éducateur.
L'enfant a droit à la nutrition. Il est facile de dire qu'on manque de quoi manger lorsque dame responsabilité te demande de pourvoir aux besoins de ton enfant. Je connais des parents qui hors de chez eux gaspillent de l'argent pour des futilités et que chez eux ils soient incapables de dépenser cet argent pour répondre aux besoins basiques de leurs enfants.
Nous n'allons pas nous étendre à presenter les droits des enfants car pour nous ils sont infinis.
Vivement cette journée soit pour nous un moment de repenser le rôle et la place de l'enfant dans notre société. Que nous soyons des personnes engagés à sauver cette humanité fragile. Que les enfants arrêtent d'être nos centres de manipulations et d’exploitations.
Avant de détruire la vie d'un enfant pense à la tienne. À ton enfance. Que serait-il arrivé si tes parents avaient détruit la tienne? Où serais tu
Clément TSANGA MBIA
Coach en Marketing des entreprises et d´eveloppement de la personne.
Membre officiel du Programme International des Maitres d'Arts Martiaux et professeurs des centres socio-educatifs contre les addictions "Las Escuelas Hermanas"

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres