EDUCATION POUR TOUS

EDUCATION POUR TOUS

la musique est-elle indispensable?

La musique est art qui adouci les moeurs. De quelles moeurs s'agissent-elles? Ne nous précipitons pas de réagir. Une pause s'impose. Quand nous parlons musique, faut bien différencier entre chanter et danser. La danse appartient aux danseurs, la chanson aux chanteurs mais n'allez pas me dire que la musique aux musiciens car la musique n'est pas seulement le propre du musicien. Il est mon propre, ton propre, nôtre, vôtre et voire même le leur. Que serait un oiseau sans son chant? Que serait la vie sans la musique?

0 appréciations
Hors-ligne
La sagesse populaire dit d'ailleurs qu'elle adoucit les mœurs. Mais au-delà des clichés, parlons de musiques au pluriel.
D'abord, il faut poser que la musique, quelle qu'elle soit, est un langage, un moyen d'expression. C'est le langage de l'âme, celui du fond des tripes. Si c'est un langage, c'est qu'il y a un locuteur qui s'adresse à un interlocuteur. Et c'est là que les choses bougent.
Celui qui reçoit la musique, reçoit un message qui est actualisé avec les circonstances qui entourent le moment où elle est écoutée. Celui qui a composé l'a fait dans des circonstances extérieures et intérieures qui n'ont très souvent rien à voir avec celles où l'interlocuteur l'écoute. Cependant le décalage ne détruit pas la qualité du message ni son efficacité et c'est là toute la magie. La musique trouve toujours un écho dans les différentes circonstances de la vie.
Les musiques les mieux senties sont celles qui ont été conçues dans des circonstances émotionnelle ment très chargées. On dit d'ailleurs que les peuples opprimés sont artistiquement très forts.
La musique raconte l'histoire des Hommes et aussi celle des peuples; elle parle au cœur de ceux qui l'écoutent; par elle, on trouve réconfort et apaisement, courage et révolte.
De plus, quand on prend les peuples d'Afrique, tous les moments marquants de la vie, donnent lieu à un chant, une mélopée par exemple pour les moments tristes et douloureux.
Les souverains d'Europe avaient des compositeurs attachés à leurs cours; les troubadours et les saltimbanques ont animé les foires et les villages de leurs chants, poèmes et musiques. Les peuples d'Asie ne sont restés à l'écart, rien qu'à voir leur si riche patrimoine musical; les 150 psaumes de la Bible étaient tous chantés!
Le bouvier nord américain avait sa guitare ou son harmonica qui l'accompagnait dans ses veillées dans la prairie.
La danse vient s'ajouter à la musique pour en relever le niveau d'expressivité et lui donner un caractère de spectacle.
Oui, si la danse n'avait pas existé, il eut fallu l'inventer.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres