EDUCATION POUR TOUS

EDUCATION POUR TOUS

Entre l'intégration et l'intégrité

6 appréciations
Hors-ligne
Entre l'intégration et l'intégrité

Clément TSANGA MBIA

Il ne se passe plus un seul jour que les médias espagnols n'abordent pas le thème de la corruption. Nous nous rappelons il y a quelques semaines que ces mêmes médias ont projeté en avant première le scénario du film "Ebola" en mettant en scène l'actrice Teresa Romero qui aujourd'hui jouit de sa pleine santé auprès de siens. "Ebola" ne s'achète plus en Espagne comme des petits pains. Ce qui est en avant première en ce moment est le thème de la corruption comme nous l'avons évoqué.
Nous n'avons aucune intention de publier une liste des corrompus espagnols puisque cela est connue de tous et est même à la portée de tous. Nous voulons cependant nous servir des cas d'agissements qui méritent une lettre de noblesse dans la mesure où ils sont porteurs d'un message pédagogique.
Ces cas sont la demande de démission et de remboursement.
La majeur partie d'hommes politiques espagnols impliquée dans les cas de corruption, de malversations financières, de détournements des deniers publiques, a opté pour la démission au pouvoir et le remboursement des fonds. Ce qui attire le plus mon attention est que ces personnes dont on accuse de corruption n'attendent pas une quelconque pression du gouvernement pour déposer leur lettre de démission. Eux même anticipent en demandant de partir et en s'engageant à rembourser l'argent du peuple volé pour satisfaire leur besoins égocentriques et personnels. C'est cet acte tant noble que je loue et que je souhaite partager. Une réflexion qui à mon humble avis mérite d'être menée par toute personne avertie.
Face aux cas de démissions et de remboursements nous avons une autre catégorie de personnes qui détient le pouvoir depuis des années et de surcroît se remplit les poches avec l'argent des citoyens. Ceux-là trouvent normal leur attitude au point de se créer une dynastie dans un pouvoir de régime démocratique. N'attendez jamais qu'ils vous disent qu'ils vont démissionner. Pire encore qu'ils s'engagent à rembourser l'argent des citoyens. Attendez plutôt qu'ils vous disent que leur mandat doit être prolongé ou simplement qu'on doit les affecter dans une autre "mangeoire" différente de celle là où ils étaient auparavant affecté.
Ce qui généralement arrive lorsqu'on a trop mangé est soit une indigestion soit la somnolence. Rare sont ceux qui attrapent l'indigestion. La plupart somnole et c'est pourquoi, on a l'impression lorsqu'on regarde certains pays du monde, qu'ils vivent à l'époque de la "préhistoire".
Dans ces pays, les dirigeants se battent pour qu'ils figurent dans la liste des pays misérables du monde. Dans cette lutte acharnée, seuls les pays ayant l'indice de misère le plus accentué peuvent remporter l'unique trophée mis à la disposition du vainqueur. Étant donné qu'il faut un gagnant misérable, on se retrouve avec des gagnants "exequo". Le même phénomène qui se déroule pendant le processus de fécondation où plusieurs spermatozoïdes veulent féconder un ovule, est le même qu'on observe chez ces pays qui se battent pour remporter le trophées des misérables.
La somnolence, nous savons tous qu'elle a des effets négatifs et très souvent il arrive que celui qui somnole trop, puisse se retrouver du jour au lendemain aux urgences.
Jetez un regard autour de vous pour voir combien de maisons d'arrêts abondent d'hommes politiques. On croit résoudre le problème en envoyant ces voleurs en prisons. Ce qu'on ignore est que la prison est avant tout un lieu de correction et de pénitence. Celui qui va en prison, va bénéficier d'une éducation aux valeurs socio-éthiques. Au sortir de celle-ci, il aura un double avantage: l'argent volé qui est resté en banque et la formation reçu en maison d'arrêt. Au final notre prisonnier se convertira en Homme d'affaires et on ne parlera plus de lui. De son côté il serait entrain de se préparer pour revenir en force à la mangeoire. Car nous savons tous qu'il est difficile de se débarrasser des vieilles habitudes. Chassez le naturel, il reviendra au galop. Qu'on ne s'étonne donc pas de revoir un ex président ou ex ministre déposer sa candidature pour être à nouveau élu. Ces personnes sans scrupule aucune aiment bien vivre comme des rois de l'époque médiévale. Voilà pourquoi ils sont prêt à tout pour rentrer dans le pâturage et brouter la plante fraîche du pauvre cultivateur qui jour et nuit travaille sans repos.
La question est donc de savoir ce que nous voulons réellement avoir. Des hommes intègres ou des hommes intégrés?
Clément TSANGA MBIA
Coach en Marketing des entreprises et d´eveloppement de la personne.
Membre officiel du Programme International des Maitres d'Arts Martiaux et professeurs des centres socio-educatifs contre les addictions "Las Escuelas Hermanas"

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres