EDUCATION POUR TOUS

EDUCATION POUR TOUS

Le langage et la manipulation de l'homme

6 appréciations
Hors-ligne
Le langage et la manipulation de l'homme

Clément TSANGA MBIA


La question du langage nous préoccupe dans la mesure où elle met en exergue le thème de la communication entre les êtres humains d'une part et l'être humain avec les autres êtres d'autre part. En choisissant de parler du langage notre souci premier était de montrer ce que nous avons de commun en tant qu'êtres humains. Cela voudrait dire que si on parle de l'homme en général,  il faudrait d'ores et déjà le situer dans la perspective de la communication. L'homme est capable de relation dans la mesure où il sait communiquer et exprimer ses sentiments,  ses émotions,  son état d'être. Dans une autre mesure où il soit capable de capter le langage corporel et verbal de son semblable. C'est cela qui contribue à la coexistence des consciences et à l'existence du bien-être dans la société. Cependant nous constatons que notre société est en proie à de nombreux vices parmi lesquels la manipulation. Les relations entre les êtres humains ont cessé d'être authentiques à cause de la recherche du profit et de l'instinct de domination des uns sur les autres. C'est cela qui se fait voir dans les différents conflits qui opposent les États entre eux et les plus actuels: la Russie et l'Ukraine d'une part et Israël et Palestine d'autre part. Les familles et de nombreux foyers ne sont pas en reste. De quelques manières que ce soit,  nous sommes tous concernés par les manipulations et dominer par les instincts sadiques et mercantilistes de ceux-là même qui croient être le nombril du monde. D'où vient  le fait que les hommes aujourd'hui s'érigent en manipulateurs plutôt qu'en communicateurs ? Pourquoi l'homme a de plus en plus cette grosse tendance à manipuler plutôt qu'à valoriser son semblable ? Cette problématique est ce qui nous aidera à développer dans les lignes qui suivent la thématique du langage et la manipulation de l'homme.

Avant de commencer notre argumentation nous voulons rappeler une citation très importante que nous tirons de la pensée du philosophe allemand Martin Heidegger : " les paroles sont au moins dans l'histoire aussi puissantes que les choses et les faits ". Nous pouvons cerner cette pensée à partir des dégâts collatéraux que si souvent a causé notre langage.  Aucun n'être sur la terre ne dira n'avoir jamais souffert d'une parole déplacée ou n'avoir jamais réagi face à une attaque verbale. Tous de quelques manières possibles avons déjà eu à expérimenter  les effets néfastes du langage. La manipulation s'inscrit dans cette ligne du langage qui détruit l'être humain en le réduisant en objet de plaisir et de désir. Celui qui manipule a au préalable une visée. Il a un objectif à atteindre: asservir l'autre . Dans ce sens on va distinguer divers types de manipulations. Les plus fréquentes sont celles qui mettent en relation l'employé et l'employeur. Ici on se doit de comprendre la manipulation comme une aliénation. Le patron au nom de son autorité va exercer son pouvoir sur l'employé et celui-ci au risque de perdre son emploi va devoir se soumettre aveuglement au patron . Le même phénomène se vit dans beaucoup de foyers où les femmes surtout celles au foyer sont victimes des manipulations de leur mari au nom du principe de domination que ceux-ci établissent . Beaucoup d'hommes continuent à croire que les femmes doivent être à leur service et c'est d'ailleurs pourquoi ils n'hésitent pas à s'ériger en gourou voire même en absorbeur. Le fait de contrôler les entrées et sorties de leur épouse,  de leur faire porter tous les maux du foyer est juste une forme de manipulation  qui révèle un être en crise d'identité personnelle.
Je connais une dame qui vit ce drame dans son foyer. Et au risque de se retrouver dans la rue à cause du manque des ressources, elle choisit de vivre sous le voile du silence. L'histoire de cette dame est l'histoire de nombreuses autres dames qui enfermées dans leur maison vivent et portent le drame. Cela en réalité semble être une chimère pourtant ce n'est point le cas. L'épineuse question que nous nous posons est de savoir pourquoi manipule t-on ?
L'homme manipule parce qu'il veut s'auto affirmer. Il veut exercer son ego sur l'autre. Et lorsque nous analysons à fond ce phénomène, on se rend compte qu'en fait on manipule les êtres humains et les peuples pour modeler leur esprit en conformité à la mentalité propre. De cette manière, acquérir une domination sur eux et se sentir puissants et certains. En général quand les hommes s'organisent autour des idéaux et convictions éthiques solides, on ajouterait même quand ils sont animés par la volonté de développer toutes les possibilités de leur être,  ils tendent à s'unir solidairement entre eux en vue de créer des communautés structurées. Cependant il faut tenir en compte le fait que ces communautés ne se considèrent pas comme un groupe de personnes organisées qui poursuivent un même but sinon un groupe de personnes qui cherche chacun son intérêt, c'est pourquoi il est très facile qu'elle soit ébranlée au moindre coup. Il est important de rappeler qu'une communauté ne se forme pas à partir des personnes qui s'entendent entre elles non plus à partir des personnes du même groupe ethnique ni idéologique sinon à partir des personnes qui vivent l'unité dans la diversité. Le risque actuel que court notre société est celui de vouloir tout universaliser au point de rendre le monde et les êtres humains uniformes.
Un monde uniforme est comparable à un monde amorphe. Notre société ne devrait pas être ainsi.  Elle est appelée à entrer dans la mouvance de la diversité. L'uniformité conduit à la masse et la masse ne pense pas car elle pense mal.
La masse ne signifie pas un groupe de personnes réuni dans la place publique qui revendique leur droit. Sinon un homme et une femme qui dans un foyer partagent leur vie de façon individuelle. Toute recherche du profit,  toute forme d'aliénation ou d'asservissement de l'autre constitue la masse. Il ne faut donc pas rêver en pensant qu'être marié ou vivre avec les autres selon la convenance  suffit pour parler de communauté.
Une communauté,  un foyer en manque de cohésion interne est susceptible à dégénérer en masse et parler de masse c'est parler de dictature et de manipulation.
Le fait que nous soyons hostiles à la créativité fait que nous soyons des sujets de masse. Seule la capacité de produire dans plusieurs perspectives peut conduire l'homme à sortir des carcans du mutisme auquel il se trouve embrigadé. Pour être créatif nous avons besoin d'avoir clair en notre conscience la condition du dialogue. Le dialogue est la condition sine qua non pour parler de coexistence de consciences. Heidegger dira en ce sens  que le dialogue est une existence authentique contrairement au bavardage qui est inauthentique. Aujourd'hui nous bavardons plus et dialoguons moins.
Chacun de nous constitue l'être humain et nous nous développons à travers le dialogue. Celui qui prétend manipuler l'autre à ses fins jamais ne parviendra à le connaître bien au contraire il aura une connaissance erronée de l'autre fruit de son imagination corrompue.
La  manipulation loin de nous rapprocher des autres, nous en éloigne. Nous ne devons pas apprendre aux autres à penser sinon susciter en eux les pensées.
Chaque être humain est une histoire et pour que l'histoire de chacun devienne la mienne, nous avons besoin de nous dépouiller de toute idée préconçue sur l'autre, nous libérer de tout préjugé et entrer dans la dynamique de l'autre en portant ses mocassins.
La manipulation est aussi fruit d'actes refoulés en ce sens où celui qui manipule voudrait obtenir de l'autre ce qu'il n'avait jamais connu dans le fil de sa vie. C'est pourquoi nous pouvons l'assimiler à l'envie,  la jalousie et la cupidité. Nous connaissons des individus qui ne savent pas  apprécier le bien qui existe chez l'autre. Ils sont tellement susceptibles  au point de voir le diable  dans la vie des autres. Quand tout va bien,  ils se taisent mais lorsque l'autre trébuche, ils sautent sur l'occasion pour lui faire savoir qu'il est un bon à rien et qu'il ne pourra jamais rien réussir qui soit plausible.
Maudit manipulateur! Il faudrait bien te désillusionner  parce que ni toi ni personne ne peut prédire l'avenir de l'autre. Pour qui te prendrais-tu pour juger ton semblable ? La vie ne nous demande t-elle pas le minimum qui se trouve dans l'appréciation et l'encouragement qu'on peut apporter à l'autre. Jamais on ne nous prendra un centimes pour avoir dit à celui qui passe des moments difficiles " courage", "tiens bon ", " sois confiant ", "n'abandonne pas ", "je suis de tout coeur avec toi ". Non plus on ne nous demandera jamais de payer un sourire que nous offrons à celui que nous rencontrons dans la rue abattu par le travail de la journée ou simplement par le dur soleil de l'été. Pourquoi vouloir  toujours chercher  à se renfermer sur nous-mêmes au point de voir tout le monde comme un potentiel ennemi ?
Le manipulateur est comme un loup qui est à la recherche de l'agneau. Pour obtenir sa proie,  il utilise plusieurs procédés. Nous allons proposer quelques uns :
-Le recours à la mofa : c'est une stratégie employé par le manipulateur pour fuir tout débat avec des personnes bien préparées intellectuellement et qui peuvent l'amener à nuancer ses propos ou à définir bien les concepts qu'il emploie. Face à cette catégorie de personnes sa vie et ses idées sont menacées et il ne lui reste plus qu'une issue. Fuir car en fait les méthodes qu'il aurait essayé pour venir à bout de son alter sont dépourvues de tout contenu logique.
-Le recours à la rumeur: il existe une panoplie de rumeurs mais le plus curieux est que toutes coïncident en un point : l'anonymat. La rumeur trouve sa force dans l'anonymat. Il convient d'analyser comment surgi la rumeur parce que c'est un bon exemple du pouvoir que tient le langage pour gagner une bataille sans courir aucun risque. Le contenu de la rumeur porte toujours la même étiquette. Il se caricature par l'exemple de trois personnes qui racontent une histoire contraire à une quatrième. Je vais à ceci et avec un visage innocent je lui dis : ceci est ce que les gens disent de toi. Je n'ai pas menti. Je me suis limité à passer du plan particulier au plan collectif. Ces manipulations ont servi à créer chez l'autre non seulement la peur sinon provoquer l'angoisse. Notre société vit des rumeurs et beaucoup d'hommes et de femmes vivent dans l'angoisse permanente parce que l'angoisse est un sentiment qui naît à partir de quelque chose qui me menace sans toutefois la connaître. Il est donc plus facile de monter une histoire ou d'appuyer son argument sur la rumeur que sur la vérité. Lorsqu'il faille choisir entre rumeur et vérité,  incertitudes et certitudes,  beaucoup choisissent rumeurs et incertitudes parce qu'elles sont faciles à gober.
-Le recours à l'insistance : c'est le moyen par lequel les médias gagnent le public car leur objectif est de répéter durant une semaine entière une même information au point d'amener le téléspectateur à vivre de trop près l'événement qui se déroule en ce moment précis là . Le manipulateur pour faire passer son message s'appuie sur cette technique car elle est très efficace et fonctionne à coup sûr. Dans cette technique du recours à l'insistance, on ne tient pas en compte la démonstration,  on entre pas à fond dans le problème par peur de manquer d'arguments soutenables. On se limite juste à vendre les images et à promouvoir les idéologie ce qui justifie les propos tels : "cela a été dit par les médias ". Nous nous rappelons d'une conversation avec quelques collègues et un d'eux fit une affirmation. Nous lui demandâmes qu'il demonstrât que ce qu'il disait était vrai. Il nous répondit "tout le monde en parle sur Twitter ". On dirait que ce mode de communication était la condition de possibilité de toute vérité. Ce que nous oublions parfois est que les messages et les informations diffusés dans les médias et les réseaux sociaux sont pour la plupart des opinions et nous oublions davantage que l'opinion ne pense pas "elle pense mal ".

Quelles sont les conséquences que nous pouvons tirer de la manipulation ?

Il faut déjà dire que le manipulateur exerce une double fonction: celle paternaliste et l'autre tyrannique. Il est à la fois tyrano-paternelle car il se présente comme celui qui pourvoit à tous tes besoins et au même moment est celui qui te soumet à ses propres volontés.
Les conséquences de la manipulation peuvent être regroupées en trois phases :
La première est la modération stratégique du mental et des sentiments des autres. Ici tout notre être est possédé par celui qui nous manipule. Ensuite vient la deuxième phase qui est l'endoctrinement. Ici le manipulateur veut se rendre compte que tout le monde adhère à sa doctrine et qu'il est mieux armé pour continuer ses manigances malsaines. Les deux premières phases ouvrent la voie à la troisième qui est le recrutement des activistes qui sont généralement des porte-paroles du manipulateur. Ce sont eux qui vous font savoir que les techniques du manipulateur serve à sauver le monde. Dans le cas où cela se vit dans un cadre familial,  le manipulateur est présenté comme le sauveur de la famille. On vous fait comprendre que vivre sans lui est impossible,  qu'il est celui qui donne la vie et qui la reprend. C'est pourquoi il ne m'ait pas tardé de comprendre cette dame qui me disait un jour que sans son bourreau de mari elle ne pourra plus vivre. Il faut donc porter le manteau de l'esclave de peur de se retrouver dehors à la moindre protestation.

Pour venir à bout de la manipulation,  il y a certes des techniques mais elles ne doivent pas être prises pour modèles types car la manipulation n'est pas la même pour tous. Nous allons nous limiter à présenter un modèle qui peut servir de cas général.
Il est important de préciser que la pratique de la manipulation altère la santé spirituelle des personnes et des groupes. La question est donc de savoir si les victimes possèdent des antidotes efficaces contre ce virus ravageur ? Suffit-il de mettre en jeu un antidote contre la manipulation démagogique ?
Ce dont nous ne pouvons pas faire actuellement est mettre fin aux diverses manipulations des médias et réseaux sociaux car au nom du principe de la liberté des médias , chacun s'offre le luxe de publier ce que bon lui semble et à la moindre répression tout monde se soulève pour vous taxer de dictateurs. Pour éviter de porter ce titre il est impératif de s'armer autrement.
La meilleure préparation dont l'être humain a besoin pour combattre le manipulateur s'articule autour de trois points :
Être en alerte cela suppose avoir une lucidité d'esprit qui puisse nous permettre de démanteler les rouages du manipulateur.
Apprendre à penser avec rigueur. Il ne suffit pas de croire parce que cela a été dit par les médias ou publié dans les réseaux sociaux. L'être humain a cette capacité de discerner et de passer au crible de sa raison les informations qu'il reçoit d'un tel. Dans ce sens nous dirons que ni les "on dit ", ni les "on m'a dit " n'ont jamais construit des sociétés humaines sinon ont contribué à leur perte et leur destruction. Un sage philosophe répondait à son disciple qui lui faisait savoir qu'on parlait  mal de lui. Le philosophe lui demanda l'information que tu me donnes est-elle vraie ? Le disciple de répondre je ne sais car on me l'a dit. Le philosophe poursuivit : est-il nécessaire pour moi de le savoir ? Le disciple répondit: je crois que non et le philosophe continua : cette information porte t-elle quelque chose de bonté ? Le disciple répondit non. Alors le maître lui dit : si ce que tu me dis est infondé, contingent et manque de bonté, alors il ne reste qu'une seule chose à faire. Envoyer cela dans la poubelle.
Le troisième et dernier point réside sur la créativité. L'homme créatif a cette capacité d'éviter qu'on le réduise en automate. Celui qui ne sait pas être créatif sera toujours pour son bourreau une machine à répétition. Par contre celui qui s'habitue à penser avec rigueur n'acceptera pas facilement l'emploie stratégique des termes et les manigances mafioso spirituelles que son bourreau utilise pour l'asservir.
Un esprit lucide ne signifie pas être super doué ou être un génie. Bien au contraire, c'est ce que chacun de nous possède car en tant qu'être humain nous avons tous un élément commun qui est la raison naturelle, laisser dormir cette raison par ignorance c'est cesser d'être humain.
Clément TSANGA MBIA
Coach en Marketing des entreprises et d´eveloppement de la personne.
Membre officiel du Programme International des Maitres d'Arts Martiaux et professeurs des centres socio-educatifs contre les addictions "Las Escuelas Hermanas"

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres